Vous êtes dans : Accueil > Charles Milcendeau > Les grandes étapes de sa vie > Les années de succès et les voyages : 1900-1910

Les années de succès et les voyages : 1900-1910

1900

À l’Exposition universelle, Milcendeau obtient une médaille de bronze. Il expose à la Société moderne des beaux-arts, première exposition de cette société présidée par Henri Frantz présentée à la galerie Georges Petit. Il se rend encore à Bruges. Il exécute une série de dessins de son père alité qui connaît alors des problèmes de santé.

1901

Il découvre l’Espagne sous la conduite de Francisco Iturrino ; le voyage de janvier à mars le mène à Madrid, Tolède, Séville, Salamanque, puis dans la petite ville de Ledesma qui devient sa «seconde patrie». En juin, il réalise un deuxième voyage en Espagne à Ledesma chez don Trilla. En novembre, il est à Séville. À la Société nationale des beaux-arts, il expose six œuvres dont trois pastels et deux dessins, parmi lesquels La toilette de Mme Goya (localisation inconnue) et une lithographie (Portrait de fillette). L’artiste participe également au Salon des Indépendants (serres de la Ville de Paris).

1902

En janvier, il rencontre Joachim Carvallo, amateur d’art espagnol qui deviendra désormais l’un des principaux acquéreurs de son œuvre. En mai, il effectue un troisième séjour en Espagne à Ledesma. En juin, il est affecté par un projet de mariage avorté. À la Société nationale des beaux-arts, il expose le Portrait de Polaire , dont il ne subsiste que le dessin préparatoire du tableau détruit par l’actrice et que l’on connaît par une illustration du catalogue de salon ; il présente également cinq dessins. Il expose à nouveau au Salon des Indépendants.

1903

Il change plusieurs fois de domicile à Paris. À la Société nationale des beaux-arts, il présente six dessins dont une scène familiale d’Espagne. Il est encore présent aux Indépendants, tandis qu’il expose également au Salon d’Automne qui est créé cette année-là sur l’initiative de plusieurs anciens condisciples de l’atelier Moreau, tels que Desvallières, Rouault, Piot, Matisse et Marquet. Des articles de Gustave Geffroy saluent l’œuvre du Vendéen. Il expose avec l’International Society of Sculptors, Painters and Gravers en Grande-Bretagne (à Londres).

1910

Il effectue un second et dernier voyage en Corse. En fin d’année, il décide de se rendre pour la première fois en Italie à l’invitation d’un critique d’art : Valdemar Colucci. Il expose à la Société nationale des beaux-arts deux œuvres espagnoles et quatre peintures de Corse. Il participe une nouvelle fois à l’Exposition d’art contemporain de Brighton. À la galerie parisienne À l’amateur , il expose avec Tristan Klingsor et Louis Le Bail.

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Haut de page

Carte des sites patrimoniaux

L' agenda intercommunal

À visiter

Ecomusée

Le Daviaud

Kulmino

Le panorama spectaculaire

Biotopia

Le Monde du Littoral et de la Forêt

Coordonnées

Musée Charles Milcendeau - Le Bois Durand - 85300 Soullans
Téléphone : + 33 (0)2 51 35 03 84 - Télécopie : 02 51 35 03 84